Du salariat à l’entrepreunariat

Vous êtes salarié dans une entreprise, peut être fonctionnaire (ou assimilé). Vous aimeriez créer votre activité mais si cela vous correspond vous ne savez pas comment franchir le pas.

Voici des éléments clés, des différences aussi entre ces deux situations professionnelles auxquelles vous devrez vous adapter si vous franchissez le pas.

Commençons par le salarié.

Un salarié est recruté par un employeur qui en échange du salaire s’engage à fournir un travail à accomplir. L’employé se retrouve donc « cadré » par un contrat de travail (déterminé ou indéterminé), des horaires, un lieu de travail, une mission à accomplir . Il a aussi connaissance de la rémunération. Cette situation lui permet aussi de pouvoir toucher des indemnités de chomage s’il n’a plus d’emploi (ce qui ne peut arriver à un fonctionnaire!).

Tous ces éléments lui permettent de s’éloigner de conditions « risquées ».

Grâce à tout cela, le salarié n’a pas la préoccupation de rechercher ses missions à accomplir, de signer des contrats ou devis,de se faire régler auprès des clients, de payer une certains nombres de charges, de s’occuper de la comptabilité, de réaliser des crédits et ou investissements, de prendre ou gérer des risques.

En résumé le salarié jouit d’une certaine « tranquillité ».

Vient maintenant le tour de l’entrepreneur, du chef d’entreprise employeur.

Sa mission est de trouver des clients, faire de devis, les signer et accomplir (ou faire accomplir) le service en rapport avec sa société. Dans un deuxième il doit organiser son agenda pour lui même et aussi si tel est le cas pour ses employés et répartir les actions à mener pour offrir la prestation pour laquelle il est rémunéré. Il doit régulièrement faire des bilans financiers avec le comptable, chercher la meilleur optimisation possible à la fois de son temps et de ses frais financiers, pour rendre sa société à la fois pérenne, rentable, et efficace. L’entrepreneur doit parfois gérer les différents avec les clients, avec les salariés ou entre salariés et clients.

Le dirigeant doit être engagé et responsable, s’informer sans cesse des législations (fiscales, normatives) et savoir évaluer le risque et l’assumer.En contrepartie son « salaire » sera variable et fonction de ce que lui même décidera, par rapport aux gains de la société. Il pourra être faible comme très élevé.

Il doit être autonome et être en capacité de gérer cette autonomie. Il aime cette « liberté » d’organisation et ne pourrait « supporter » d’être dans le cadre du salarié.

Maintenant que les deux profils ont été dréssés, vous comprenez aisément que si vous voulez passer d’une situation (salarié) à une autre (entrepreneur), vous allez devoir vous détacher du cadre et être en capacité à la fois de gérer votre autonomie et vous mettre ce « cadre virtuel » de gestion du temps sinon votre entreprise ne pourra pas survivre.

Quelques ressources sont aussi indispensables en tant qu’entrepreneur : l’engagement , la responsabilité, l’autonomie, nous l’avons déjà évoqué ; et une autre ressource est indispensable si vous souhaitez changer de situation, c’est la persévérance. Si vous ne persévérez pas, si vous ne trouvez pas des alternatives pour dépasser vos difficultés/ obstacle alors vous abandonnerez !

Et seuls ceux qui abandonnent, échouent.

Connaissez-vous l’histoire de Thomas Edison qui est l’inventeur de la première lampe à incandescence en1879. Cette lampe a remplacé alors les lampes à pétrole et à gaz. Pour la fabriquer il a créé 10000 expériences de lampes qui n’ont pas fonctionné avant de parvenir à la création de cette fameuse lampe.

A la sortie de la présentation de sa lampe, un journaliste lui demande : -Monsieur Edison vous avez fait preuve d’une rare détermination pour avoir persévéré avec plus de 10000 échecs.

Thomas Edison a alors répondu : – Je n’ai pas échoué, j’ai juste trouvé 10000 solutions qui ne fonctionnaient pas.

Il savait aussi que chaque expérience le rapprocher de la solution.

Retenez ceci : ni vous ni quelqu’un d’autre ne peut savoir à combien d’expérience vous êtes de votre solution, ou but. Par contre si vous abandonnez alors assurément vous êtes en échec. Tout le reste ce ne sont que des expériences qui viennent vous apprendre des notions pour vous guider à votre solution.

Que vous soyez salarié, entrepreneur en devenir ou entrepreneur ceci s’applique.

Vous serez sans doute intéressé par d’autres articles en rapport avec les salariés ou les entrepreneurs selon.

Les commentaires sont fermés