Les 5 étapes clés pour réussir votre projet pro

business-1297532_640Comment font les personnes qui réussissent?

Que font-elles de plus? ou qu’ont-elles de plus?.

Peut-être vous êtes vous déjà posé cette question. De nombreuses études ont été faites, de multiples interviews des personnes qui ont accompli des prouesses ou des défis ont été réalisées, puis compilées afin d’en extraire les points communs et ce tous contextes confondus.
Cela a pris plusieurs années de travail. Aujourd’hui les neurosciences sont venues confirmer ces travaux et régulièrement il y a des publications.Vous allez découvrir ces étapes et vous apercevoir aussi qu’au fond ces étapes sont simples.

Malgré leurs simplicité encore une majorité de personnes les ignore. Une partie aussi les connaît mais ne souhaite pas changer ses habitudes. Là c’est encore un autre contexte!!!!!!!!!!

Quelles étapes sont nécessaires pour conduire au succès et ce dans tous domaines confondus?

Première étape : le cerveau!

Tout projet, tout rêve débute dans la tête. Il n’y aucun projet, qu’il soit grand ou petit, peu importe, qui commence autrement que dans le cerveau d’une personne. Il émane de votre imagination, de votre désir de vivre une situation. En même temps que vous vous représentez votre projet alors vous pouvez ressentir l’émotion associée à l’accomplissement de celui-ci. En revenant ici et maintenant à votre situation actuelle vous pouvez déjà concevoir quelle serait la première action à mener qui vous permettrait d’avancer (si tel était le cas!) vers ce projet. Donc c’est la première étape : concevoir dans sa tête le projet.

Pour autant nous avons tous de nombreux projets, de nombreuses idées et toutes ne sont pas réalisées. Quel est l’ingrédient qui va faire que l’idée restera au stade d’idée et ne deviendra pas un projet ou que nous passons à la réalisation de celui-ci ?

Deuxième étape : L’ardeur.

La deuxième étape consiste à déterminer quelle est la nature du projet ou de l’idée; certains sont farfelus, d’autres n’ont finalement que peu d’importance pour que nous nous y investissions. Un projet ne prendra forme que s’il est défini le plus précisément possible et en plus d’être le plus précis possible, ce désir doit avoir une particularité : il doit être ARDENT. Ardent signifie encore que vous êtes animé d’une force intérieure si intense qu’elle vous permettra de faire face aux obstacles qui se présenteront et de mener les actions nécessaires à la réalisation du projet. C’est donc la deuxième étape : avoir un désir ardent d’accomplir ce projet.

Troisième étape : Le plan d’action daté.

Vient alors la mise en place d’un plan d’action daté . Le plan d’action consiste à décomposer les étapes, les actions comme vous découpez votre baguette de pain en tranches pour la manger.Plus vous parviendrez à écrire un plan d’action détaillé, plus simple sera la mise en oeuvre. La clé de cette étape consiste à avoir autant de rigueur que de souplesse, même si cela vous parait paradoxal, antagoniste voire impossible!

En effet très souvent il y a des obstacles à la réalisation du plan d’action qui vont nécessiter un contournement, des solutions, de prendre un autre chemin que celui envisagé. Peu importe, l’important est que vous soyez créatif pour apporter de nouvelles pistes pour continuer à avancer vers votre projet. Ceci constitue la troisième étape : un plan d’action daté.

Quatrième étape : les ressources.

Après le plan d’action daté il convient d’identifier les ressources nécessaires : elles peuvent être de plusieurs natures : humaines, technologiques, financières, théoriques. Une fois cette liste établie, vous devez reprendre votre plan d’action et en principe le modifier pour intégrer les ressources à acquérir puisque, pour que vous les obteniez, vous devrez forcément mener des actions. C’est la quatrième étape : faire le bilan des ressources et les intégrer au plan d’action.

Cinquième et dernière étape : Le résultat.

Dernière étape enfin : comparez le résultat que vous obtenez à celui attendu; pour franchir chaque étape du plan d’action vous devez vous assurer que le résultat est conforme à vos attentes. S’il ne l’est pas, alors ajustez et menez une nouvelle action pour y parvenir.

En plus de ces cinq étapes, les personnes qui réussissent leur projet détiennent ce que certains appelleront qualités, d’autres talents et enfin pour d’autres cela sera une habitude! Peu importe le nom donné!

Donc dans ces talents, qualités ou habitudes, la plus importante de toutes est la confiance en soi : la confiance en soi est le fait de croire en soi; ainsi en dépit des commentaires négatifs que vous rencontrerez autour de vous (il y en a toujours!!!) cela n’entamera pas votre ferveur, la réalisation de vos actions.

En deuxième position vient votre capacité à décider puis à agir.

Enfin votre capacité à vous remettre en question et à persévérer .

Je vous détaille tout cela dans un prochain article.

Un commentaire

  1. Pingback :Citation de la semaine | ESSOR GLOBAL PRO

Laisser un commentaire